switch to it
Molines en Queyras /
B.ta Castello di Pontechianale


Année 2
JUILLET / SEPTEMBRE 2011

Année 1
AOÛT / SEPTEMBRE 2010
Une vingtaine d'oeuvres sont installées sur les parcours et tissent un lien artistique entre la France et l'Italie: elles ouvrent de nouvelles fenêtres sur le paysage et instaurent un dialogue poétique.

Luciano di Rosa

Luciano di Rosa est un artiste italien. Inscrit dans l'art contemporain, et notamment, en pleine nature; il cherche à provoquer l'attente du spectateur, et décline à l'envi des oeuvres fortes, en terme de sens et de symbolique comme en terme plastique. Il revient pour la deuxième fois dans la région qui l'a déjà accueilli dans le cadre des résidences pour plasticiens. Pour le sentier Arte & Natura, deux oeuvres mettent en scène - et en espace - l'échouage et la déperdition, comme des alarmes fortes pour notre société, faite de politique et de consommation.

Project

Un avion en papier réalisé avec une page de "1984" de G.Orwell. Une barque en papier réalisée avec une page de "Le meilleur des mondes" d'A. Huxley. Ce sont des objets qui arrivent de loin, comme échoués: l'avion planté dans la terre ou la barque ensablée sur le bord du lac. En citant les deux romans dystopiques les plus connus du XX siècle, ils nous poussent à réfléchir sur l'organisation politique de notre société.

C'est un rappel plus que jamais nécessaire dans ce moment historique, où la pression à la concentration du pouvoir est exercée par la classe dirigeante. Et c'est en fort contraste avec la tendance à la décentralisation et à la fragmentation du pouvoir même, favorisées par les nouvelles technologies de communication. Donc, les installations proposées veulent être, un hommage à deux chefs d'oeuvre de la littérature du XX° siècle, en même temps qu'une invitation à regarder d'un oeil attentif les changements dans notre société

Elles rappellent ce que Brecht disait quand les nazis prirent le pouvoir en Allemagne: "Aujourd'hui, l'artiste qui est intimiste, qui soigne l'esthétique, qui fait de l'art, est comme un peintre qui accroche de merveilleuses natures mortes dans le salon du Titanic, qui est en train de couler par le fond".

Luciano Di Rosa - 2010

Gallery