switch to it
Molines en Queyras /
B.ta Castello di Pontechianale


Année 2
JUILLET / SEPTEMBRE 2011

Année 1
AOÛT / SEPTEMBRE 2010
Une vingtaine d'oeuvres sont installées sur les parcours et tissent un lien artistique entre la France et l'Italie: elles ouvrent de nouvelles fenêtres sur le paysage et instaurent un dialogue poétique.

François Méchain

François Méchain a enseigné pendant plus de 30 ans la photographie et l'histoire de la photographie à l'Ecole Supérieure d'Art et de Design de Saint-Etienne; tout comme la sculpture et son histoire à l'Université Jean Monnet de cette même ville.

Project

Je travaille selon une formule suivant laquelle tout se passe "in situ", à l'écoute des mille et une choses qui constituent un site (météorologie, environnement géographique, écologie, histoire locale, histoire beaucoup plus large, relation au "politique" de notre époque...) faisant de ce site un concentré d'informations d'où doit émerger une forme synthétique  et métaphorique à la fois acceptable par tout public.
Parallèlement ce travail "d'assemblage" se double pour la phase d'exposition ultèrieure de son interprétation photographique grand format, d'images de grandes dimensions donc dans lesquelles le regardeur doit pouvoir physiquement pénétrer mais qui serait aussi une sorte de restitution du "vécu sur place". Un travail de prolongement dans le temps qui va bien au-delà de la "trace" habituelle comme chez Andy Goldsworthy, Nils-Udo et quelques autres puisqu'il interroge les spécificités "orientées" du langage photographique qui font de l'image un nouveau "réel" et peut-être plus justement une "hypothèse" n'ayant parfois plus rien à voir avec ce qu'un regardeur aurait pu percevoir in situ.
D'aucuns et ils sont un certain nombre ont voulu placer ma démarche dans "l'entre-deux", entre sculpture et photographie. Je m'associe volontiers à cette approche, l'enrichissant néanmoins depuis quelques années à un réelle volonté de ma part de questionner " le politique",  toutes les données constituant "notre être au monde". Entre mondialisation, pseudo-communication outrancière et présentisme  à tout crin en effet  "le contexte du monde " est trop brouillé aujourd'hui pour que les artistes eux-mêmes n'aient pas envie de rétablir dans l'urgence un minimum de "sens". 

François Méchain - 2011

Gallery